Katia

Katia est un village du nord de la Côte d'Ivoire, situé à une quinzaine de kilomètres de Korhogo. La vie y est rythmée par le filage et le tissage du coton pour certains et la culture vivrière pour d'autres. La population du village est principalement composée des ethnies Dioulas et Sénoufos.  Depuis la crise, ils n’ont plus aucun bâtiment pour stocker, entreposer et travailler, ce qui ne leur permet plus de produire dans des conditions correctes. Ainsi, les activités de la coopérative ont été contraintes de diminuer fortement. En parallèle, la fréquentation touristique ayant chuté, les débouchés de commercialisation se sont vus amenuisés.

 Ici, dans le village de Katia, à une dizaine de kilomètres de Korhogo, la tâche du filage revient aux femmes Dioulas. Les Sénoufos du village vivent, quant à eux, de l’élevage et de l’agriculture.

 Le tissage, réservé aux hommes est généralement pratiqué par les Dioulas. Cette technique traditionnelle de tissage présente des caractéristiques communes dans l’ensemble de l’Afrique de l’Ouest : des bandes de 12 à 25 cm sont cousues ensembles ; les motifs géométriques sont insérés selon la méthode du brocart, tandis que les autres motifs sont brodés une fois la toile terminée. Une nappe nécessite environ 3kg de coton et deux à quatre jours de travail, selon les motifs. Le métier à tisser, de type soudanais, est lui aussi traditionnel.